• Les missions du Commissaire Aux Comptes

    Activités

    Le Commissaire Aux Comptes exerce une profession agrée dans tous les pays de l’union européenne. Son rôle est de contrôler la régularité et la sincérité des comptes annuels des entités qu’il contrôle. Il vérifie et garantie que les comptes annuels sont l’image sincère et fiable du patrimoine de l’entreprise, de sa situation financière et de son résultat. Il vérifie l’exactitude des comptes en fonction des normes en vigueur en se basant sur les justificatifs des opérations. Il a pour obligation de mentionner toute anomalie ou irrégularité qu’il découvre aux dirigeants de la société et aux actionnaires (voire au Procureur de la République). En fin de mission, le Commissaire Aux Comptes rédige un rapport général dans lequel il présente ses conclusions à l’assemblée générale de l’entreprise.

    • Dans ce rapport, il annonce dès la première partie son opinion qui sera forcément l’une des suivantes :
      • Certification sans réserve : les comptes présentés sont conformes aux normes comptables et à l’image de l’entreprise
      • Certification avec réserves : les réserves portent sur un point particulier des comptes, sans pour autant être suffisantes pour en rejeter la totalité
      • Refus de certification : le Commissaire Aux Comptes a constaté une non-conformité aux normes comptables et/ou considère les comptes comme non conformes à la réalité

    Si en grande majorité, le CAC est Expert-Comptable, son obligation d’indépendance lui interdit d’exercer les deux fonctions pour une même société. Le Commissaire Aux Comptes est un observateur indépendant, qui ne peut en aucun cas être impliqué dans la gestion des entreprises qu’il audite.

    Entreprises et cadre d'intervention

    Le Commissaire Aux Comptes (souvent appelé CAC) travaille soit en cabinet d'expertise-comptable, soit en cabinet spécialisé en commissariat aux comptes. Sa mission le conduit le plus souvent à se déplacer au sein des entreprises auditées.

    Environnement relationnel

    Il est souvent perçu comme une contrainte par les dirigeants des sociétés contrôlées. Il doit donc faire preuve de tact dès la prise de contact et ce jusqu’à la présentation de ses recommandations.

    Conditions de travail

    Le CAC travaille le plus souvent au sein d’un cabinet (cabinet d’audit, société de commissariat au compte, cabinet d’expertise-comptable). Son supérieur hiérarchique est le directeur/associé qui gère le cabinet. Ses missions d’audit se déroulent généralement en équipe. Elle se compose d’un directeur/associé, responsable du dossier et signataire du rapport, d’un manager, responsable de la partie technique de la mission, et d’assistants qui réalisent les travaux d’audit mis en place par leurs supérieurs.

    Profil

    Connaissances spécifiques

    Le Commissaire Aux Comptes doit avoir une connaissance poussée des règles comptables et juridiques. Ses missions sont avant tout d’ordre légal et impliquent sa responsabilité pénale vis-à-vis des associés de ses sociétés clientes. Les règles déontologiques sont très présentes, de même que les normes professionnelles d’exercices qui régissent le déroulement de ses missions. La connaissance de ces règles et normes est la condition à l’exercice de la profession.

    Qualités majeures

    Le Commissaire Aux Comptes doit disposer de bonnes capacités relationnelles afin de travailler de façon optimale avec son client, sans s’imposer ni s’effacer. Il doit être un excellent analyste, savoir mesurer les risques et établir des seuils de contrôle. Ces qualités lui permettent la mise en place de procédures complètes pour ainsi effectuer ses travaux avec rapidité et assurance.

    Expérience

    Le Commissaire Aux Comptes débute le plus souvent dans la profession lors de son stage d’expertise-comptable, où il occupe un poste d’assistant junior. Salarié à ses débuts, il peut par la suite s’associer ou encore monter son propre cabinet.

    Évolution professionnelle

    C’est une profession fortement hiérarchisée ou la promotion et la progression salariale sont rapides et constantes (tous les 2 à 3 ans) et le trurn-over très présent.

    Critères de performance

    • Le Commissaire Aux Comptes est jugé sur son aptitude à :
      • Analyser les différents risques inhérents aux comptes lors de ses audits
      • Mettre en place des procédures de contrôle et de vérification afin de réduire au maximum ces risques
      • Pouvoir présenter un rapport de certification sur ses travaux d’audit

    Il doit être un excellent analyste afin de déceler les éventuelles anomalies ou irrégularités lors de l’établissement des comptes des sociétés qu’il audite.


    Vous souhaitez devenir Commissaire Aux Comptes ?
    Nos conseillers vous guident et vous orientent vers la formation adéquate.

    Contactez votre conseiller

  • Nos formations pour devenir Commissaire Aux Comptes


    Formation diplômante

    Diplôme d'État


    DCG

    Voir cette formation

    Formation diplômante

    Diplôme d'État


    DSCG

    Voir cette formation
  • Envie d'en savoir plus ?

    Téléchargez la documentation sur les métiers de la comptabilité.

    Merci de compléter les champs suivants : Prénom Nom Email Téléphone Adresse Code postal Ville
    Je reçois ma documentation par email.
    Je souhaite recevoir le catalogue des formations par courrier (France métropolitaine uniquement).

    Indiquez votre adresse


    *Champs obligatoires

Ils nous font confiance

AGF
Club Med
Dell
EDF
Chanel
SFR
Conforama
Credit Agricole
Dassault
Fiducial
Airbus
Auchan
Butagaz
CEGID
FNAC
IBM
Pfizer
Fiducial
Societe Generale
ubisoft
Pole Emploi
Accor
Agnes B
Documentation Télécharger !